fbpx

Hernie inguinale bilatérale

Symptomes | Causes | Types | Diagnostic | Traitement | Rétablissement

Qu’est-ce qu’une hernie inguinale bilatérale?

Dans le cas d’une hernie inguinale bilatérale, des faiblesses se manifestent de chaque côté de la paroi abdominale inférieure, créant des renflements au niveau de l’aine contenant une partie du péritoine ou graisse abdominale. C’est un phénomène très commun qui touche principalement les hommes. Environ 25% des hommes ont eu ou auront une (double) hernie inguinale. En revanche, et contrairement à ce pourcentage élevé, seulement 2% des femmes sont touchées par une hernie inguinale. Beaucoup de gens ne cherchent pas à traiter leur hernie inguinale car souvent, celle-ci ne cause pas de désagréments directs. Cependant, une intervention médicale réalisée à temps peut empêcher la formation d’autres renflements et / ou prévenir les complications.

Symptômes de la hernie inguinale bilatérale

Gonflement dans la région des aines – La zone sous la peau des aines ou de l’abdomen gonfle des deux côtés et entraine la formation d’une protrusion, ce qui est particulièrement perceptible lorsque l’on tousse. Le gonflement devrait disparaitre en position allongée.

Sensation pesante à l’abdomen et à l’aine – L’abdomen est lourd et cela peut être accompagné de problèmes intestinaux tels que la constipation. Des désagréments se font ressentir au niveau de la zone inguinale ou abdominale lorsqu’on se penche, qu’on tousse ou que l’on porte quelque chose. Une sensation de pesanteur ou de tiraillements à l’aine. Les symptômes de la hernie bilatérale peuvent être soulagés en s’allongeant.

Douleur et pression – Il est parfois possible de ressentir une douleur ou une sensation de brulure à l’aine. L’aine peut aussi être faible ou sentir une certaine pression. Chez l’homme, les testicules peuvent être douloureux ou gonflés.

Traitement de la hernie bilatérale

Le traitement recommandé dans le cas d’une hernie inguinale bilatérale est une opération. Il s’agit d’une opération bénigne qui peut être effectuée de deux façons : une opération « ouverte » ou une opération par laparoscopie.

Si une opération ouverte est pratiquée, une petite incision est faite à l’aine, et les renflements sont repoussés dans l’abdomen. Les hernies sont ensuite réparées en suturant votre propre tissu. Pendant une laparoscopie, une caméra et un équipement sont insérés par plusieurs petits trous pour réparer la hernie depuis l’intérieur. Avec une opération laparoscopique, le rétablissement est plus rapide, mais le recours à l’utilisation de filets en plastique est systématique (BioHernia n’effectue pas de chirurgie laparoscopique). Dans les deux cas, l’opération est effectuée simultanément des deux côtés, sauf si l’un des deux côtés n’a pas besoin d’être réparé.

Avec ou sans filets?

Nous recommandons toujours des procédures chirurgicales sans l’utilisation de filet plastique, et exclusivement réalisées par un chirurgien expérimenté. Il est important d’opter pour une opération sans filet, surtout dans le cas d’une hernie bilatérale, car les risques de complications sont alors multipliés par deux. Si vous avez encore des doutes concernant la différence entre les opérations avec ou sans recours aux filets, nous avons créé un récapitulatif des avantages et inconvénients des deux types d’opérations d’hernie inguinale.

Operation de l’hernie inguinale : avec ou sans filets?

Quels types d’hernies trouve-t-on ?

Hernie inguinale indirecte
La hernie inguinale indirecte est le type le plus commun. Elle touche souvent les bébés prématurés, chez qui le canal inguinal n’est pas totalement développé. Cependant, ce type d’hernie inguinale peut aussi se manifester à n’importe quel moment, et principalement chez l’homme.

Hernie inguinale directe
Une hernie inguinale directe se manifeste normalement chez l’adulte. On croit souvent à tort que la faiblesse musculaire à l’âge adulte est à l’origine d’une hernie inguinale directe. Ce type d’hernie inguinale est également plus commun chez l’homme.

Risques
A cause de la faiblesse de la hernie, le tissu peut creuser dans la cavité abdominale. Par exemple, un bout de l’intestin peut se retrouver piégé. L’irrigation sanguine vers cette zone est alors obstruée, causant le dépérissement de la partie étouffée de l’intestin. Si cela arrive, il est nécessaire d’être opéré en urgence, car ce phénomène peut être fatal.

Causes et facteurs risques de la hernie inguinale

Une hernie inguinale peut se manifester pour plusieurs raisons. Tout d’abord, il se peut que la faiblesse de la paroi abdominale soit une caractéristique congénitale. Une tension ou une pression soudaine ou continue exercée sur la paroi abdominale peuvent aussi être à l’origine d’une hernie, comme par exemple un effort ou exercice physique intense. Dans les deux cas, plusieurs facteurs interviennent dans l’apparition d’une hernie : Les hernies inguinales bilatérales sont causées par l’affaiblissement ou la surcharge musculaire à l’aine / au bas de l’abdomen. Les hernies bilatérales peuvent mettre un certain temps à se développer, en fonction de la cause. N’importe qui peut souffrir d’une hernie inguinale bilatérale, mais cela est plus fréquent chez les hommes.

  • Hérédité
  • Surpoids ou obésité
  • Grossesse
  • Rester debout pendant longtemps
  • Fumer (Fumer cause l’affaiblissement des tissus conjonctifs)
  • Toux excessive
  • Constipation
  • Soulever fréquemment des objets lourds
  • Faire des mouvements brusques pendant l’exercice physique

Diagnostic de la hernie bilatérale

Un diagnostic peut être fait de deux façons :

Ultrason
Un ultrason donne une meilleure image de l’intérieur, il est généralement utilisé lorsque la hernie inguinale n’est pas visible à l’œil nu.

Observation
Un docteur expérimenté peut réaliser le diagnostic d’une hernie bilatérale sans utiliser d’équipement médical. Le docteur établit un diagnostic en réalisant un examen physique et en faisant tousser le patient.

Guérison après l’opération d’une hernie

Après l’opération d’une hernie bilatérale, il faut essentiellement se reposer. Le patient dispose de sa mobilité et peut marcher facilement. Après environ 2 semaines, il est possible d’effectuer des travaux légers, mais ne pas lever plus de 10 kilos. Après 4 à 6 semaines, le patient est complètement rétabli et peut reprendre le travail.

Guérison & Suivi

Avez-vous des questions ?
Contactez-nous pour en savoir plus

Découvrez comment nous pouvons vous aider

Please choose an option to continue:

For private patients

For NHS patients